vendredi 26 février 2010

If it came from a plant, eat it; if it was made in a plant, don’t.

Petite traduction simultanée pour ma maman :
Maman, tu vois dans la phrase, "plant" la première fois ça veut dire plante, oui oui, comme en français, et la deuxième fois ça veut dire "usine". Oui c'est pour ça que j'ai mis la pochette de Animals des Pink Floyd avec la grosse usine en illustration, en plus je sais que t'aimes bien cet album.
Mais non, je ne te parle pas comme si tu avais 12 ans, je te parle juste comme si tu n'étais pas bilinguale.
From Bertille with Love (lot of), Mum.

lundi 22 février 2010

'Mon Bébé mange Bio', un livre petit mais costaud à offrir aux jeunes mamans


Voici un petit livre très sympa et bien fichu pour guider la jeune maman dans l'alimentation de son bébé depuis l'allaitement (si elle décide d'allaiter !) soit de zero à trois ans.
Je vais l'offrir à ma copine Hélène qui vient d'accoucher d'un petit Albert la semaine dernière.

Elle n'est pas spécialement branchée biobio, elle ferait même plutôt partie des ultra-carnivores repenties pendant la grossesse. Aussi je parie mon cuit-vapeur que certains principes vont lui paraître limite radicaux et contraignants, mais à la fois je suis sure qu'elle va craquer sur les petites recettes pour Albert.

Le livre commence par une partie didactique où l'auteur explique le B.A BA de l'alimentation bio des tout petits comme garant du développement d'une bonne immunité.

Pour ce faire, il faut revenir à la base, se refaire une culture de ce que sont les proteines, glucides, lipides, d'où elles viennent, où elles vont et dans quelle étagère! Saviez-vous par exemple que les lentilles contenanient plus de protéines que le poulet et que les algues quasiment autant que les oeufs? Mais il faut aussi se familiariser avec les sources de vitamines et d'oligo-éléments, ces zinc, cuivre, manganèse, et tous ces autres minéraux, petits mais costauds qui sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme.

Le livre parle également des méthodes de préparation et de cuisson, c'est comme ça que j'apprends qu'il vaut mieux cuisiner ses légumes au cuit-vapeur qu'à la cocotte minute qui présente le défaut somme toute majeur de destructurer les aliments et ainsi de les altérer dans leurs qualités nutritives.
Fiou, encore un pilier de ma culture culinaire qui tombe après avoir été crucifié sur l'autel du bio. Si vous avez plus d'info sur ce point, n'hésitez pas à poster vos commentaires. Même si je possède un cuit-vapeur, j'étais très attachée à ma cocotte seb, et ensemble nous avions gagné de nombreuses batailles de dîners presque parfaits, alors maintenant que j'apprends qu'elle altère les qualités nutritives des aliments?!.

Enfin, et c'est là la qualité principale de ce petit livre, les recettes qu'il propose sont à croquer : soupe de quinoa et chataîgnes (à partir de 9 mois), pommes et navets rapés (à partir de 12 mois), burgers de potiron, riz et salade de pousses d'épinard (à partir de 2 ans), plus de 70 idées de recettes de snacks, entrées, plats, desserts, goûters et boissons qui à mon avis méritent largement d'être partagées avec les grands.

Alors Hélène, conquise?

Mon Bébé mange Bio, L'alimentation saine de 0 à 3 ans, Aude Lafait, Editions Soliflor, 15€

samedi 20 février 2010

J'ai cherché Superecolo partout sur Chatroulette, mais...

Chatroulette c'est ce site de chat vidéo aléatoire ou vous pouvez tchatter webcam connectée avec des gens du monde entier, l'aspect roulette résidant dans le côté aléatoire de votre partenaire de chat.
Idée bonus qui a son intérêt, vous pouvez zapper ledit partenaire - qui se conjugue parfois au pluriel: ils sont parfois 5 devant leur webcam pour un bon tchat entre amis - vous pouvez donc zapper l'intrigant, si sa tête ne vous revient pas. Chatroulette et son monde impitoyable.

Comme beaucoup j'ai été fascinée par l'über-réalité qui se dégage de l'usage de la plateforme. Si vous êtes médusés par le rien, par l'absurde aussi et par tous les non-événements ou platitudes de la réalité érigées en sommité de la beauté - en gros si Loana dans le Loft vous avait ému - , ce site est pour vous, pour moi, pour nous quoi!

Figurez-vous que les petits jeunes qui n'en veulent d'Europe Ecologie, voyant la hype grandissante du site ont eu la bonne idée d'entrer en campagne et faire la promo de leur site superecolo.org sur chatroulette.
Les 30 000 utilisateurs de chatroulette pouvaient ainsi tomber sur une militante superecolo, mais qui n'était en vérité qu'une des multiples vidéos que le groupe a fait circuler sur le site. Belle idée pour faire parler de soi!

Superecolo girl, où étais-tu? Tu m'as bien manquée dans mes partenaires de tchat, ce site n'est définitivement pas à mettre entre toutes les mains: je suis bien plus souvent tombée sur des mecs déguisés en pirate ou en ninja, des types en train de se masturber, une fille avec un (faux) pénis - dérangeant -, des aliens, des fakirs, des gens normaux... Il parait même qu'on pouvait y voir les Jonas brothers, flippant, non?

Pour les curieux mais pas téméraires, allez faire un tour sur Chatroulolz  où les internautes envoient les screenshots de leurs hasardeuses rencontres.
Pour ceux qui se sentent prêts pour le grand frisson, c'est ici!

mardi 16 février 2010

Le livre d’Elisabeth Badinter fait pleurer de rage les bio babes dans leurs chaumières


A peine sorti et bénéficiant d’un plan de relations presse incontournable, le dernier ouvrage de la philosophe «Le conflit, la femme et la mère» a beau jeu d’énerver tout ce que la France compte de bio-babes de tous âges et de tous horizons et à certains égards, elle m’a un peu foutu les nerfs aussi. Pour la faire courte Elisabeth Badinter accuse un courant naturaliste de promouvoir une idée de la femme/mère idéale assez passéiste et qui ferait régresser la condition féminine.

Le courant naturaliste il se traduit comment? Florilège de manifestations possibles : les femmes sont désormais flippées de prendre la pilule parce que cette tutelle d’hormones pourrait les rendre stériles, que la bonne mère est la mère qui allaite, que la mère parfaite est aussi soucieuse de l’environnement et donc achète des couches lavables… et j’en passe des green et des pas bourrées de pesticides sur les tares et lubies de ces femmes piquées de naturalisme dont il faut bien le reconnaître, même si je n’adhère pas à tout, je fais partie.

Mais le souci dans tout ça, c’est que toutes affairées à leurs purées de rutabagas bio et de couches lavables, les femmes se retrouveraient coincées dans leurs carrières professionnelles, parce qu’assignées à résidence pour allaiter puis élever naturellement leur bio-progéniture.

Pour ma part, je ne peux pas m’indigner qu’Elisabeth Badinter pose la question même si elle caricature un peu les green activities. Pour l’instant j’ai tout le loisir de faire mes bio-routines en long, en large et par le menu, tout cela en menant de front une carrière internationale de premier plan – pardon, je m’étouffe d’un rire sarcastique. Aussi je veux bien croire que les green rituels qui sont les miens aujourd’hui deviendront un peu plus compliqués à gérer quand je serai entourée de mini clones bouffeurs d'emploi du temps. Mais finalement, est-ce plus compliqué que de jongler avec sa vie de couple, sa vie amicale, sa vie pro, ...sa vie où l'on enfonce des portes ouvertes ;-) : tout est une question de compromis et de bon sens.
Voyons l'ouverture du débat comme une excellente occasion de laisser les bio-babes de toutes confessions (tendance yoga bikram, ascendant omégas 3, orientation baies de goji etc.) éclaircir leurs arguments et illustrer la modernité du « courant naturaliste ».

Voir les réactions de Nathalie Kosciusko-Morizet et Cécile Duflot sur le sujet.
Update du 18/02 : Lire aussi "Vertes de rage, lettre ouverte à Mme Badinter" la lettre ouverte de journalistes, entrepreneurs, consultante, à lire absolument sur ecoloinfo.
Green women rule!

jeudi 11 février 2010

Le Brunch Bazar, c’était ça :

Ca s’est passé samedi dernier au Comptoir Général sur les berges du canal St Martin.

Vachement chouette ! Un programme aussi dense que celui d’Europe Ecologie : les petits plats bio pour les petits et les grands de Cococook, avec mention spéciale pour le gâteau à la patate douce ; un vide-dressing fashion okay sans plus – toujours le même souci des filles qui lâchent leurs fringues moyennes plus , mais pour un prix plus plus – et des ateliers mortels comme le stand tricot de bijoux de Wool and the gang : pour des petits ouvrages en Alpaca, si si, ou celui de modelage terre glaise et encore tout plein de trucs pour ceux qui sont restés de 12h à 20h.

Bon à savoir : le lieu est infesté de nains de tout poils, du tout mignon choubidou barbouillé de nutella –oui, mais du Nutella Bio, scuzzze - au baby crado poids lourd que sa couche tu me la fais même pas changer en rêve.

Ca crie, ça rigole, ça gazouille, ça joue aux play dohs – ça mange même des fois les play dohs – tout ça dans un joyeux désordre (bazar oblige) finalement très sympathico-baroque.

Rendez-vous le 7 mars pour le prochain opus du fancylicious Brunch Bazar

Retrouvez d'autres témoignages sur les blogs de Bambi à Paris et Professeur des Ecoles

lundi 8 février 2010

J’ai testé la coupe énergétique chez Rémi Portrait, un salon de coiffure zen et pas zinzin !


J’ai toujours été très fidèle en matière de coiffeur : par amour de mon cheveu, par habitude aussi, mais surtout par peur de la coupe de ratonne que tu mets 6 mois à ce que ça repousse et que tu reprennes figure humaine.
Pourtant un article du Elle sur un salon de coiffure très particulier m’avait fait de l’œil avec un argument massif : Rémi Portrait est LE coiffeur qui a imaginé une technique de coupe de cheveux inspirée de la médecine chinoise

Je pense alors à mon coiffeur habituel : super talentueux, über friendly, muchas efficace, deux changements de coupe radicaux et réussis à son actif – c’est rare autant - et tant d’adrénaline partagée au moment du coiffage où le verdict tombe pour valider le résultat final.
Mon cœur balance, chavire et n’en pouvant plus, - tant pis pour Matt mon coiffeur attitré- j’appelle pour prendre rendez-vous.

Au final, une coupe énergétique dans la conception Rémi Portrait c’est quoi ?


C’est une coupe au rasoir qui va produire une vibration : le coiffeur va tendre (tirer) les cheveux à couper et les utiliser ainsi comme de cordes d’un instrument, le rasoir en étant l’archet. Pratiquement, quand les cheveux sont tirés puis coupés, ça provoque une sensation de picotement, tiraillement, un peu comme si on épilait tout doux léger, le cuir chevelu.

Au préalable, la conseillère m’a fait un vrai diagnostic de mon cheveu et de mon cuir chevelu : sec et cassant dû à une prédominance de l’énergie du métal, à associer à une défaillance poumon / gros intestin.
Ca commence bien, j’aime quand on me parle de mes énergies et de mes organes. Ca me rappelle mes séances de yoga ou de réflexothérapie avec leur parfum d’ésotérisme. Mais malheureusement, pour aller plus loin dans la discussion, c’est une autre formule : la consultation, plus chère et qui a de vraies allures de psychothérapie du cheveu. D’ailleurs Rémi Portrait a écrit avec Michel Odoul un ouvrage sur le cheveu comme miroir de l’âme où ils explorent la vie de personnes en lien avec leurs cheveux, oui.
On m’a également régalée d’un massage crânien shiatsu au moment du shampoing pour apporter détente et relaxation, celui-là je l’ai trouvé un peu mou en fait, j’attendais un peu plus de griffe.

Au final, je suis partie avec une bien jolie coupe classique et réussie : un long avec dégradé bien respecté.
J’ai surtout bien aimé la friction/tension du cuir chevelu au moment de la coupe au rasoir et peut-être parce que c’est un peu fou, j’ai bon espoir que mon cheveu cassant et sec retrouve sa vitalité. Mais finalement pourquoi pas ? Le cheveu est après tout un organe comme les autres.

Salon Rémi Portrait - 7 rue du Mont Thabor 75001 Paris - 01 42 60 64 34
70€ la coupe coiffage

Partage avec tes meilleurs amis pour la vie