jeudi 30 octobre 2008

La philatélie pro-écologie



La poste édite en ce moment des timbres à la gloire du développement durable.

C'est pas juste pour la ramener, mais je me disais qu'un mail c'était pas mal écologique aussi, non?

Cela dit, ça nous change des timbres avec la Marianne et ses plaques rouges!

J'ai envoyé mes petites lettres timbrées à la sécu, aux impots, à mon dentiste, ..Je regarderais la prochaine fois si ces gens là ont viré bio. 'Mais enfin Docteur, c'est bien un potager que vous faites pousser dans la salle d'attente du cabinet??'

Oh, j'ai hâte!

mardi 14 octobre 2008

Nickname Dolto100!


Françoise Dolto a 100 ans!
Voilà une photo que j'ai prise de la vitrine en face de la Maison de la Poésie, dans le Marais. Dans cette boutique, vous pouvez reproduire les mains de ceux que vous aimez : à droite la main de Françoise Dolto, à gauche une foultitude de mains de gamins : Cesar 5 ans, Theo 14 semaines.. J'aime bien cette petite mise en scene / reconstitution du travail de Dolto sur l'enfance.
A l'occasion du centenaire de Dolto, on ne va pas tarder à voir des initiatives, débats, ouvrages, films pousser comme des champignons après la pluie! Médias choisis :

Magazines : Elle de la semaine dernière un pavé dans la marre aux canards: "Et si Dolto s’était trompée ?"

TV : le 20/10 du lourd sur TF1 : "Françoise Dolto, le désir de vivre" avec Josiane Balasko

Dans la vraie vie : Conférences philosophiques les 12-13 et 14 décembre : http://www.dolto.fr/

vendredi 10 octobre 2008

Graines (germées) de star











Julien L. dit :
"Question culture générale du star system!
Top! je suis une chanteuse pop qui fête ses cinquante ans cette année,
j'ai fait des performances scéniques toute de Jean-Paul Gaultier vêtue,
comme secret de forme et de beauté, je me nourris de graines germées,
Je suis .. je suis...
Diling.."

Je souffle, il fallait répondre Madonna!
Effectivement, il faut avoir vécu en ermite pendant les 5 dernières années pour ne pas savoir que la Madonne est une ayatollah des graines germées.
Sa plastique et sa longévité scènique doivent beaucoup à son hygiene de vie totalitaire: yoga ashtanga + graines germées sauce macrobiotique + power plate + karaté + gym + pilate + musculation + natation - les jours de fête, elle s'autorise à faire son programme dans le désordre.
A bien y réfléchir, puisque j'ai déjà pratiqué au moins une fois dans ma vie ces autres sports (où je l'ai vu pratiqué à la Télé), la différence qui demeure entre Madonna et moi ce sont les graines germées et le power plate. Le power plate ne m'engage pas du tout, j'en ai une image d'obsédé du corps. Allons-y pour les graines germées pour les obsédés de la santé! Après tout, ce qui est bon pour Madonna doit être bon pour moi.

Au salon du zen le week end dernier, je suis donc tombée en amour pour des petites pousses de Chia au stand de culture de graines germées.
On en a tous déjà mangé en fait, on en voit un peu partout dans les salades au restaurant et dans les "bio-spots" comme chez Cojean ou Bioboa. Mais il faut se déplacer jusqu'au salon du Bio pour gouter à l'arsenal théorique autour du terme de "graines germées".
Les graines germées font partie du régime alimentaire de "l'alimentation vivante", living food comme dans l'expression "ce soir chérie, c'est living food".

L'alimentation vivante consiste à se nourrir d'aliments vivants et crus. Avant ma bio-conversion, j'aurais compris qu'il s'agissait de "manger des huitres", mon approximation aurait fait rigoler dans les chaumières macrobiotiques.
Pour que vous aussi vous puissiez briller dans les soirées mondaines, en voici le principe: quand j'avale une graine germée, contairement au steack haché cuit, la graine germée porte en son sein des enzymes qui vont lui permettre de s'auto-digérer, sans trop solliciter les enzymes de mon estomac. Madonna et les afficionados de l'alimentation vivante jugent que les enzymes du corps humain sont précieuses et ont mieux à faire que de digérer ce que l'on mange, et qu'il vaut mieux privilgier une alimentation auto-suffisante en matière de digestion. Cerise sur le gateau, la graine germée nous apporte un gros combo vitamines + minéraux.

Ajoutez à celà que les germoirs en verre sont archi décoratifs, une fois les graines devenues petites plantes, j'ai dit banco.
Me voilà donc partie pour laver les petites graines à l'eau claire 2 fois par jour pendant 8 jours..Olé! Petites crasseuses, prenez garde à vous! J'men vais vous frotter derrière les oreilles, il faut que ça brille!
Stay tuned, je vous promets du suspense, du suspense et encore du suspense!!

mardi 7 octobre 2008

MANIFESTE : COMMENT JE SUIS DEVENUE BIO

Cher lecteur,

Laisse moi lire dans tes cookies. Tu as tapé Bio dans une requête Google? Moteur caméra, coupez, tu as été redirigé vers mon blog anti-bling bling?
Félicitations, heureux ceux qui me rencontrent aujourd'hui! C'est sans doute mieux ainsi.
Dans 6 mois, dans 1 an, je ne serais peut-être plus fréquentable. Dans un an, je te parlerais d'ashrams et de voyages cosmiques quand tu me demanderas une aspirine après ta nuit de dancing au Baron Chacha.

Ma pratique du bio - et de tout ce qui gravite autour dans la galaxie du bien-être - est aujourd'hui militante, bien que discrète. Pour être plus précise, elle est tout ce qu'il y a de plus socialement acceptable. Je mange Bio dès que je peux, fais du yoga, célèbre chaque nouvelle saison par une cure d'acupuncture, et à titre journalier, je ne lésine pas sur les Omégas 3, j'ai lu Servan Shreiber tu comprends...
Mon souci n'est pas tant mon comportement aujourd'hui, j'ai à coeur de préparer ce qu'il adviendra demain.

Se mettre au vert c'est comme entrer en religion, mettre son doigt dans l'engrenage : on commence par manger bien, parce que c'est mieux, puis on mange Bio, ensuite, parce que cela détend on travaille sur sa respiration par le yoga, et en moins de temps qu'il n'en faut pour dire 'ouf' on se surprend à fantasmer sur un mois de Qi Cong assorti d'un jeune en Provence.
L'idée n'est pas de refuser ce que je ne connais pas, il y a deux ans, jamais je n'aurais laissé un inconnu enfoncer des aiguilles d'acupuncture dans mon cuir échevelé. Ce qu'on ignore n'est pas forcément mauvais ou dangereux, mais bien malin celui qui arrive à faire le tri dans ce qui pour moi est encore un Magma New Age.

Ce blog est donc un acte de résistance pour ne pas rester ahurie sur le bord du chemin, à observer la tyranie de la machine du bien-être en marche pour gouverner mon petit cahos intérieur.
Je conterais donc ici mon Odyssée dans cette bizarre galaxie, et mes petits billets seront autant de témoins de mes découvertes et de mes luttes contre la tyrannie de ce qui doit vous faire du bien.

Bien à toi,
Bertille

Partage avec tes meilleurs amis pour la vie