lundi 26 janvier 2009

T'as encore mis des produits chimiques dans ta culotte?

Extension du domaine de la Flute : Après l'alimentation, l'habitat, les cosmétiques..., le green gagne du terrain dans l'habillement.

C'était déjà assez palpable avec le record d'affluence sur le salon "Ethical Fashion Show " branché développement durable sur Paris en Octobre dernier.

Une fois n'est pas coutume, le mal pollueur se trouve là où on ne l'attend pas : direction rayon lingerie.

D'après la marque Anglaise 'Eco-boudoir', pour une petite culotte industrielle, l'empreinte écologique est de 18 kilos d'équivalent carbone, quand on sait qu'il faut ajouter à cela les 20 000 litres d'eau nécessaires pour fabriquer un kilo de coton, que ce coton est lui même cultivé à renfort de pesticides peu ragoutants...On se dit qu'il doit être bon de se mettre toute nue sous son pull et sous son jean.
Alternative citadine au retour à la nature : Eco-boudoir, toute une ligne de lingerie de soie et chanvre naturels.. Vous en avez rêvé? Ils l'ont fait.

1 commentaire:

broutille a dit…

attention, il faut pas confondre bio et ethique; green et développement durable. ce sont même souvent des valeurs paradoxales : "samedi, j'ai acheté des légumes totally bio !" ; "ah ouais ?, ils venaient d'où tes kakis ?" ; "ben, du japon, directement cueuillis d'un arbre millénaire.." ; "ah ben bravo la facture carbone..."

Partage avec tes meilleurs amis pour la vie