dimanche 14 novembre 2010

Erratum! En fait...C'est... comment je suis devenue (macro)bio!!

Tout a commencé avec ce bouquin, vraiment très cool de Jessica Porter, une hip chick ricaine diplômée du Kushi Institute - un des centres contemporains de la macrobio.

Jessica n'a pas eu la chance d'avoir une couverture de bouquin super jolie, comme c'est souvent le cas avec les livres anglo-saxons mais elle se rattrape largement en s'offrant le luxe d'être endorsée par 1) Michio Kushi himself (c'est le boss de la macrobio), 2) Lee Gross, le chef macrobio de Gwyneth Paltrow, 3) Mayumi Nishimura, le chef macrobio de Madonna qui ne tarissent pas d'éloge sur sa vie sur son oeuvre.

Quand je vous dis que cette petite a du pedigree, je ne vous dis pas le meilleur, ce livre est aussi instructif que super drôle à la manière d'un Sex and the City relu et corrigé par une macrobio-babe.
Ce me déprime presque que de me dire que ce type d'écriture n'existerait pas en France où l'auteur le plus drôle dans la catégorie bio-healthy-green-ecolo-durable est David Servan Shreiber - que j'adore gouroutise par ailleurs, hein? Même si je ne me suis pas tordue le ventre de rigolade en bidonnade en lisant son Anti-cancer, ni son Guérir - encore une fois que j'adore vénère cite à l'envi à mes amis non biomans.

Bref, si vous souhaitez comprendre comment vous mettre au diapason de l'univers, qui est fait de forces yin et de forces yang, en ajustant votre alimentation de sorte à équilibrer les produits yin et les produits yang ce livre est pour vous...
C'est en fait aussi simple qu'une bouchée pour papa yang et une bouchée pour maman yin, le tout est d'éviter les extrêmes - viandes et produits laitiers d'un côté (yang), drogues et alcool de l'autre (yin)) - qui abiment les organes et brouillent votre receptivité aux forces de l'infini univers.
Si c'est pas un programme, ça?

The Hip Chick's guide to macrobiotics, Jessica Porter, en Anglais uniquement (malheureusement)

Aucun commentaire:

Partage avec tes meilleurs amis pour la vie