vendredi 4 décembre 2009

En attendant son bon de vaccination contre la grippe A, on fait quoi? On se tourne les pouces passés à la solution hydroalcoolique ?


Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, pour certaines personnes comme ma soeur, la perspective de se faire piquer par un médecin militaire dans un hangar qui sent le gymnase représente juste une attente insoutenable.
Rarement on aura vu une telle appétence pour la seringue. Alors je suis obligée de l’occuper d’ici à ce qu’elle reçoive son golden ticket – oui, comme dans Charlie et la Chocolaterie.
Voilà ce que je lui dis : « Sœur, point d’inquiétude et de trépignée qui sont toutes deux sources de stress et oxydation de tes cellules. Comme l’explique David Servan Shreiber, dans un billet d’une clarté confondante : le terrain est plus fort que le virus.
Pour résumer le fond de sa pensée, si vous êtes en bonne condition physique et morale, ou en d’autres termes si vous prenez bien soin de votre terrain, les infections virales se cassent les dents et repartent en courant. Comment devenir un bon petit gardien de votre terrain :
1) dormir ses 8h minimum par nuit
2) adopter une alimentation exemplaire :
Big up aux 5 fruits et légumes, aux crucifères,
A bas les graisses, sucres et farines blanches,
Double ration en antioxydants : en passant par le thé vert et des épices en tous genres
3) faire de l’exercice de manière régulière : 30 minutes quotidiennes 5 jours par semaine.


Trop facile soeurette? Alors, à vos marques, prêts, partez ! La grippe A no pasaran!

Aucun commentaire:

Partage avec tes meilleurs amis pour la vie