samedi 24 avril 2010

Stevia, pour être belle en maillot, c'est plus fort que toi! Oui mais...

Ca y est, c'est le printemps presqu'été, et comme chaque année, je me sens über-harcelée par les couvertures de magazines féminins qui font leurs choux gras avec les derniers régimes à la mode, Dukan et Cohen en tête.

La barbe, qu'on me fiche la paix, je ne connais de régime que les détox - qui bien que sains, ne sont pas amincissants - mon préféré : le régime de Gwyneth Paltrow qui proscrit le blanc : pas de farine, pas de produits laitiers, pas de sucres (pas de Martin Margiela?!).

Mais voici un nouveau copain pour diminuer sa ration calorique : la stevia, édulcorant 100% naturel puisqu'il s'agit d'une plante originaire d'Amérique latine, au pouvoir sucrant 100 fois supérieur à notre sucre. Les Indiens Guarani l'utilisent depuis des lunes pour adoucir leurs infusions aux plantes.
Mais surtout, la stevia ne fait pas grossir, parce que contrairement au sucre qui est assimilé par l'organisme lors de la digestion, la stevia est éliminée par ton body. Pas assimilée, pas dans tes réserves de gras-bourrelets-coussinets.

Le produit a été autorisé depuis janvier 2010 par l’afssaps en France, plus de 20 ans après le Japon où l'on trouve de la stevia un peu partout, de la sauce soja, aux boissons gazeuses et autres gateaux de riz. Certes le lobby de l'aspartame n'était pas aussi costaud au Japon que chez nous ou qu'aux Etats Unis, où il aura fallu attendre 2008 pour voir les projets édulcorés éclore chez Coca Cola et Pepsico comme autant de fleurs au printemps.
Et le lancement actuel de Pure Via, seul édulcorant à la stevia mass market à ma connaissance, à renfort de spots tv ne vous aura sans doute pas échappé.

Big Warnings néanmoins :
1) Dans le cadre d'un sevrage de son addiction au sucre, on fout en l'air son programme avec la stevia, voire même on aura tendance à plus se lâcher sur le sucré avec un édulcorant no impact.
2) Femmes enceintes s'abstenir: Selon une source ethnobotanique paraguayenne, la stévia serait considérée comme une plante abortive.
3) Recommandation de l'afssaps de ne pas dépasser la température de 120 °C en cuisine et de ne pas débuter de régime sans avis médical.
Ce dernier point sent le principe de précaution à plein pif, quand on sait que toute la France se gave d'Alli sans ordonnance..

1 commentaire:

EmilieB a dit…

Bonjour BERTILLE,

Je cherche à vous joindre. A quelle adresse mail puis-je vous écrire ?

Bien à vous
Emilie
emilie.bramly@gmail.com

Partage avec tes meilleurs amis pour la vie