jeudi 1 avril 2010

Vous voulez voir du pays? Plus fort que la mama, la pizza et la vespa, dépaysement garanti avec les légumes italiens

Lasciate mi cantare mon amour pour les légumes romains, qu'ils sont frais qu'ils sont jolis sur le Campo dei Fiori !
C'est quand même marrant que dans un pays latin aussi proche de la France que l'Italie, on arrive à faire que même les légumes soient dépaysants.
Plus précisément, ils sont comme chez nous mais avec un twist, ce qui leur donne un petit coup de frais et de neuf, sacrément plaisants.
Quelques exemples : les courgettes ne s'entendent qu'avec leurs fleurettes - fiori di zucchini-, qu'on retrouve souvent en délicieux beignets; on n'y trouve pas un brocoli à la ronde mais vous pourrez compter sur leurs cousins : les choux romanesco, beaucoup plus picturaux et beaucoup plus fleurs que leurs autres germains les choux-fleurs, ces derniers sont archi communs à Rome alors qu'ils n'ont été cultivés qu'à partir de 1990 en France et ne se trouvent pas nécessairement dans ton Franprix, à moins que tu n'habites le Marais ou Montorgueil et encore...
Du même acabit, c'est assez banal de trouver de la chicorée cuite dans les trattorias (trattorie?), c'est beaucoup plus exotique que d'avoir des épinards.
Mais le must du dépaysement : ce sont les PUNTARELLE, des petites pousses de coeur de chicorée, typiquement romaines, coupées dans la longueur en fines tiges et plongées dans l'eau vinaigrée glacée.
Après une heure de traitement, ces petites tiges se recourbent et prennent cette forme si typique sans perdre leur croquant. Comme si cela ne suffisait pas, il faut ajouter que la salade de puntarelle se prépare avec une sauce ail, anchois et vinaigre de vin à se damner.
Vite! Il faut que je me rencarde avec les primeurs du coin, pour me procurer ces petites pousses et faire voyager mes invités.

1 commentaire:

Brigitte a dit…

J'en veux ! J'en veux de la puntarelle !

Partage avec tes meilleurs amis pour la vie